Comment obtenir le label fait maison ?

Comment obtenir le label fait maison ?

La qualité des produits alimentaires devient une priorité pour de plus en plus de consommateurs. Le monde de la restauration s’est ainsi équipé de divers labels pour aiguiller ces derniers dans leurs comportements d’achat. Voyons tout de suite le fonctionnement et les avantages du label fait maison.

 

Qu'est-ce que le label « Fait Maison » ?

Le label « Fait Maison » vise à informer les consommateurs sur l’origine des produits alimentaires qu’ils peuvent consommer dans un restaurant. Son entrée en vigueur date du mois de mai 2015. Il s’applique aux établissements de restauration, tels que les restaurants traditionnels, rapides, de chaînes, traiteurs, ou encore les marchés en plein air, couverts, ainsi que les stands éphémères.

Seuls les établissements de restaurations collectives telles que les cafétérias ou les cantines scolaires ne sont pas concernés. Le logo représente un toit de maison avec une cheminée au-dessus d’une casserole.

Les plats éligibles au label « Fait Maison » doivent obligatoirement être préparés sur place, avec des produits bruts. Les produits bruts peuvent être frais, sous vide ou congelés, tant qu’ils sont crus et préparés dans l’établissement où ils seront servis. Les aliments salés ou fumés sont également acceptés.

Cependant, le label « Fait Maison » ne tolère aucun autre assaisonnement. À l’inverse, les plats non éligibles au label seront ceux qui sont transformés, préparés ailleurs et seulement réchauffés sur place.

 

Existe-t-il des produits qui font exception à la règle ? 

Il est important de préciser que certains aliments transformés sont acceptés, car ils sont utilisés pour la préparation des produits bruts. C’est notamment le cas pour les ingrédients suivants :

  • Sucre
  • Levure
  • Chocolat
  • Café
  • Alcool
  • Crème fraiche
  • Lait
  • Farine
  • Céréales
  • Fromage
  • Pain
  • Fruits secs ou confits
  • Tisanes, infusions ou thés
  • Sauces
  • Sirops

Bon à savoir : Pour être considéré comme « Fait Maison », le plat ne doit pas comporter uniquement des ingrédients de la liste ci-dessus. Il doit en effet contenir au moins un produit brut.

 

Existe-t-il des produits qui font exception à la règle ? 

Une cuisine respectant le label « Fait Maison » se distingue tout d’abord par son goût et sa qualité. Les plats cuisinés sur place à base de produits bruts sont en effet bien plus savoureux que les plats ultra-transformés. Les aliments frais conservent tous leurs arômes, ainsi que toutes leurs vitamines.

De plus, les plats industriels contiennent souvent beaucoup d’ingrédients ajoutés tels que des additifs, des conservateurs, du sel et du sucre en excès. Tous ces éléments superflus viennent gâcher la saveur et l’authenticité naturelles du plat, ce qui n’est pas le cas avec le label « Fait Maison ».

Les aliments « santé » prennent de plus en plus de place dans les habitudes de consommations, notamment depuis la crise sanitaire. De ce fait, des plats portant un label qui met en avant une qualité et un savoir-faire artisanal connaissent un fort succès.

En tant que restaurateur, ce label vous permettra donc de :

  • Fidéliser une clientèle « healthy ».
  • Attirer de nouveaux clients.
  • Justifier vos prix.
  • Développer votre chiffre d’affaires.
  • Améliorer la réputation du restaurant. 

 

Quelles sont les conditions d'utilisation du label ?

Aucune démarche administrative n’est nécessaire pour acquérir le droit d’afficher le logo du label « Fait Maison ». Les restaurateurs peuvent en effet l’afficher, à partir du moment où les plats correspondent aux exigences du label que nous avons citées précédemment. La mention « Les plats « Faits Maison » sont élaborés sur place à partir de produits bruts » devra également être visible. Cette mention doit obligatoirement être indiquée dans l’établissement, même si ce dernier ne propose pas de plat éligible au label.

Même si les restaurateurs n’ont pas besoin d’autorisation pour afficher ce logo, ils sont soumis à des contrôles. En cas de non-respect des conditions d’utilisation, ils s’exposent à des sanctions pour publicité mensongère ou tromperie du consommateur. Ces sanctions sont définies par le Code de la consommation.

 

Comment placer le label « Fait Maison » ?

Les restaurateurs peuvent choisir l’emplacement du logo « Fait Maison ». Il est possible de l’intégrer sur le site internet, sur les menus ainsi que sur des flyers par exemple. La seule condition à respecter est de le rendre bien visible aux yeux des consommateurs. Il en va de même pour la mention légale que nous avons indiquée ci-dessus.

Contrairement à la localisation du logo, sa charte graphique possède des règles à respecter. Tout d’abord, sa taille doit être égale ou supérieure à 5x6 mm, afin d’être suffisamment visible pour les consommateurs. En outre, il peut être imprimé ou reproduit à la main sur un support. Enfin, le logo ne peut être présenté qu’en deux couleurs : noir ou blanc.

S’il est noir, le fond doit être clair ou coloré. En revanche, s’il est blanc, le fond doit être sombre. Ces contraintes de couleurs visent également à rendre le logo le plus visible possible.

 

Le label « Fait Maison » est-il respectueux de l’environnement ?

Bien que le label « Fait Maison » vise à garantir la qualité des aliments, ses critères ne prennent pas compte les aspects environnementaux. Ainsi, il n’existe aucune obligation concernant la provenance des aliments. De ce fait, les importations sur de longues distances sont autorisées, malgré l’impact carbone qui en découle.

De plus, le respect des saisons n’est pas nécessaire pour obtenir le label. On retrouve donc fréquemment des produits surgelés dans les plats qui affichent l’appellation « Fait Maison ». Le gage de qualité prodigué par ce label a donc des limites. Si vos plats respectent certaines normes écologiques, n’hésitez pas à faire apparaître en plus du label « Fait Maison », d’autres labels auxquels vous êtes éligibles. Parmi eux, on peut par exemple citer le label AB ou encore La Clef Verte. Cela permettra de rassurer votre clientèle en mettant en avant vos valeurs de qualité ainsi que votre engagement environnemental.

Le Label Fait Maison permet donc aux restaurateurs de démontrer la qualité et l’authenticité de leurs produits. Il représente un véritable atout pour se démarquer de la concurrence et satisfaire une clientèle exigeante.

Enfin, il permet d’augmenter la rentabilité d’un établissement. La main-d’œuvre supplémentaire nécessaire à l’élaboration de produit brut est en effet largement rentabilisée et compensée par l’ajustement des prix et l’augmentation de la demande.

Une question ? Nous sommes là pour vous aider :

Contactez-nous !