Comment créer un restaurant associatif ?

Comment créer un restaurant associatif ?

On en entend parler de plus en plus, ils fleurissent au cœur des villes et mettent en avant le lien social. Mais qui sont-ils ? et comment fonctionnent-ils ? on vous dit tout sur les restaurants associatifs.

 

Qu'est-ce qu'un restaurant associatif ?

Un restaurant associatif est avant tout une association régie par la loi de 1901. Sauf que cette association gère un restaurant. Ce type de restaurant n'est pas considéré comme une entreprise mais doit répondre à la même réglementation. 

 

- L'association doit d'abord satisfaire aux règles de toutes les associations selon la loi 1901.  Une déclaration d'association (avec les statuts) et la désignation d'un bureau est obligatoire. Cette déclaration doit être déposée en préfecture.

- L'objet de l'association doit être clairement défini et être en adéquation avec les valeurs de la république française. Le lieu d'implantation du restaurant associatif doit être clairement mentionné sur les statuts ainsi que le mode de fonctionnement du restaurant.

- Le personnel est censé être bénévole et devra subir une formation indispensable en matière de sécurité et d'hygiène.

- Une assemblée générale annuelle est obligatoire pour présenter et valider le bilan moral et financier. 

 

Attention : Les dirigeants doivent en principe rester bénévoles pur garder le caractère non-lucratif de leur association et conserver les avantages fiscaux en découlant soit l’exonération d’impôts.

La législation va différer selon que le restaurant associatif est ouvert au public ou simplement réservé aux adhérents.

 

Restaurant ouvert aux adhérents :

Un restaurant associatif réservé aux adhérents n'est pas censé réaliser une marge commerciale bénéficiaire.

Les membres adhérents s'acquittent d'une cotisation annuelle et sont les seuls à pouvoir bénéficier des services du restaurant.

Seules les licences 2 et 3 seront délivrées avec les restrictions d'alcool inhérentes à ce type de licence. 

Ce type de restaurant est dispensé de démarches si l’ouverture du café ou du bar n'a pas pour but de réaliser de bénéfices.

 

Restaurant ouvert au public :

Un restaurant associatif ouvert au public subit les mêmes contraintes réglementaires et administratives qu'un établissement de restauration classique.

La forme juridique de la société est différente d’un restaurant classique, l'objectif du lieu de restauration aussi, mais les obligations sanitaires, réglementaires, et d'hygiène restent identiques. 

Les obligations du restaurant associatif ouvert au public :

 

- Formation du personnel. 

- La licence obligatoire doit être appropriée pour la vente de boissons alcoolisées ou non. Les licences 2, 3 ou 4 sont requises selon le titrage en degrés d'alcool des boissons vendues.

- Le restaurant doit afficher avant les services du déjeuner et du dîner, les menus avec le prix des repas et d’au moins 5 boissons.

- La restauration doit répondre aux normes d'hygiène et de salubrité et peut faire l'objet de contrôles de qualité ou de respect des normes en vigueur.

- La protection des mineurs vis-à-vis de l’alcoolisme est affichée et garantie.

 

Si votre restaurant associatif perçoit des revenus liés à la vente de boissons, vous devrez remplir une déclaration de revenus si : Les revenus (boisson) représentent une part trop importante de vos recettes ou si ces revenus dépassent 61.634 €.

 

Le montage financier :

Comme tout projet de création d'entreprise de restauration, le restaurant associatif doit présenter un plan financier anticipant les principales dépenses de fonctionnement, les charges, et prévoyant les principales sources de financement et de revenus.

Les principales charges de fonctionnement sont :

 

- Le loyer ou le bail. 

- Les frais de notaire liés à la vente ou à la création d'un bail.

- La mise aux normes du laboratoire de cuisine.

- L'achat ou la location de matériel professionnel de cuisine.

- L'achat ou la location de la vaisselle, des tables, des chaises de votre salle de restauration.

- La mise en conformité de la salle de restauration (signalétique, protection contre le feu, éclairage, ventilation...)

- La publicité liée à la fréquentation des locaux.

- Le fonds de roulement / trésorerie. 

- Les impôts et taxes.

- Les déclarations de bénéfices.

- L'éclairage, le chauffage des locaux. 

- Les pertes liées à la gestion des stocks de denrées alimentaires périssables.

- Comptez une enveloppe globale approximative de 30.000 à 40.000 € pour démarrer. Cela tient compte du local et son aménagement (1er loyer), de votre trésorerie de départ et de l’équipement de votre restaurant.

 

Les règles de fonctionnement de l'association :

Un restaurant associatif par définition répond à un objectif différent d'une entreprise de restauration classique.

Souvent le restaurant associatif se crée pour répondre à un objectif humanitaire de solidarité, de fraternité, d'entraide. Le but principal d’un restaurant associatif est de créer du lien social.

 

Le but principal d’un restaurant associatif est de créer du lien social !

 

C’est un lieu d’échange et de partage, où le prix d’un repas est souvent inférieur aux prix pratiqués en restauration classique. On y voit souvent s’y dérouler des ateliers, ou des activités.

Néanmoins en termes de comptabilité et de trésorerie, même si l'objectif n'est pas de réaliser des bénéfices, il est indispensable de gérer l'association avec rigueur et organisation. 

Il faut donc créer un bureau associatif avec un président, un président adjoint, un secrétaire, un secrétaire adjoint, un trésorier, un trésorier adjoint, des commissaires aux comptes indépendants. 

Ce bureau doit être aidé par un ensemble d'adhérents participant activement à la vie du restaurant associatif.

Ces adhérents seront des bénévoles actifs investis dans le service, la cuisine, l'entretien des bâtiments. Les bénévoles ne sont pas forcément des professionnels de la cuisine.

 

Investir dans du matériel de cuisine professionnel peut être une bonne idée pour gagner du temps et de l'argent. Un ROBOT COUPE ROBOT COOK Robot Coupe permet de gagner 20 minutes par service. Un Coupe Légumes Robot Coupe CL50 vous permet d’économiser 1 h de travail par jour. Ce sont autant de minutes en plus que vous pourrez consacrer à votre projet social.

    Laisser un commentaire